Que dire et que faire lors d’un premier rendez-vous

Dans la première partie de notre guide du premier rendez-vous nous avons parlé du choix du lieu et de l’activité et du style vestimentaire, continuons avec le point central, à savoir la conversation.

De quoi peut-on parler lors d’un premier rendez-vous ?

Premier sujet

L’inconfort est là, du moins il peut l’être quand vous vous retrouvez. Une fois que vous vous êtes dit bonjour la question en suspend est: qui va servir en premier ? Pas question de démarrer avec un « sinon ça va toi ? », donner immédiatement un vrai premier sujet de discussion. Pensez-y avant, il peut s’agir d’un truc que vous avez fait juste avant, que vous venez de voir sur votre téléphone. L’idée n’est pas d’avoir le sujet du siècle qui va vous faire parler pendant 1h, mais de prendre en charge le tout début avec un mini-sujet pour éviter ce petit moment de flottement un peu bizarre.

Et si vous faisiez simple ?

Parlez de choses qui vous sont propres ! Parlez de ce que vous aimez, de vos sorties, activités, de ce qui fait partie de votre quotidien et de votre univers. Soyez spontanés et surtout écoutez ce qu’elle dit et rebondissez sur les sujet qu’elle aborde. Certains se préparent mentalement aux sujets dont ils veulent parler pour se rassurer, mauvaise idée. Inutile de faire une liste, vous avez forcément dans votre vie des sujets qui vous animent. Le problème en listant les sujets c’est que vous risquez d’oublier d’avoir une écoute active.  N’oubliez pas qu’il s’agit d’un échange. Elle doit en apprendre autant sur vous que vous sur elle. D’ailleurs n’hésitez pas à l’inciter à parler d’elle, car ce n’est pas toujours évident de le faire de soi-même.  Si elle vous dis qu’elle aime les sports extrêmes, pensez à creuser. Trop souvent les mecs prennent « bonne note de l’information » mais n’encourage pas la fille à en dire plus pour creuser le sujet.  Evitez la posture du mec over-passionné:

Beaucoup de mec surjouent l’intérêt ce qui est désagréable. La véritable écoute active suppose que vous allez lui poser des questions précise qui montrent votre volonté d’entrer dans le sujet, et non pas écarquiller les yeux avec un air ahuri.

Les sujets à éviter à tout prix

Si pour beaucoup ce que je vais vous dire dans ce paragraphe semble être du bon sens, pour d’autres ce sont des erreurs récurrentes qui leur font perdre des points.
Ne parlez jamais d’un futur commun, même pour rire, c’est le meilleur moyen de la faire fuir. Aussi ne vous prenez pas pour un agent du FBI, vous voulez certes la connaître, mais vous êtes là pour passez un bon moment, les sujets dit « légers » sont de mise. Cela vous évitera également des débats inutiles qui vous éloignent et anéantissent à jamais la création d’une tension sexuelle entre vous.
Bannissez les sujets des EXs et de vos vies sexuelles passées ou en cours. J’entends trop souvent ces sujets revenir. Que ce soit pour vous rassurer sur votre potentiel, ou être sur que votre date n’est pas une hystérique invivable, dans les deux cas c’est à proscrire.
Vous n’avez pas envie d’amener de la négativité dans votre discussion ! D’ailleurs en parlant de négatif, ne vous permettez pas de dire à moins que vous soyez un champion du « neg » des choses négatives sur elle ou sur vous. Elle n’est pas votre thérapeute, amie, confidente, c’est une inconnue à séduire rien d’autre.
Evitez la flatterie ! Vous pensez bien faire en la complimentant sur ses vêtements, son physique, son sourire, sa personnalité (liste non exhaustive) alors que c’est tout le contraire. Elle n’a pas besoin que vous la validiez une fois de plus, elle est là avec vous parce que vous l’avez invitée.
Pour finir, ne soyez pas un béni oui oui ! Personne n’aime être en compagnie d’une personne qui valide absolument tout ce que vous dites. On aime avoir matière à échanger, rebondir, digresser, c’est l’essence même d’une conversation. Vous vous fermez des portes en agissant ainsi car vous n’avez rien de challengeant.

D’une manière générale le meilleur moyen d’être l’aise dans vos interactions avec les filles reste de bosser deux choses en amont, votre intelligence sociale et votre développement personnel. C’est deux choses font partie intégrante de votre capacité à séduire, on a d’ailleurs une plateforme dédiée qui vous permet de bosser toutes ces compétences à la fois à travers des vidéos, webinaires et une communauté d’échanges.

Et pour sexualiser la discussion ?

Faites la passer d’une personne ayant un intérêt pour vous à quelqu’un qui a envie de vous. Ne soyez ni cru dans vos propos, ni direct sur le sujet, vous auriez l’air pathétique voir vulgaire et c’est absolument contre productif même si c’est fait en s’amusant.
Ne parlez pas directement de son corps, soyez progressif ! Faites rentrer dans la conversation un peu partout de la sensualité.

Par exemple :

  • parler de l’épisode de « The walking dead » que bous avez regardé hier = discussion non sexualisée
  • Parler de vous hier à la piscine = discussion sexualisée parce qu’elle peut vous imaginer physiquement dans cette situation

Faites tourner la discussion autour du corps mais de façon subtile, faites fonctionner vos sens, et soyez descriptifs. Vous pouvez tout à fait sexualiser une discussion en parlant de nourriture à condition d’amener une notion de plaisir.

Pour résumer il n’y a pas besoin de parler de sexe et d’intimité pour sexualiser une conversation.

Ce qu’il faut absolument faire à la fin du rendez-vous !

EMBRASSEZ-LA !

Ne le faites pas dans le bar ou vous êtes, ce n’est pas idéal d’autant qu’il y a peut-être une table qui vous sépare et qu’elle préférera plutôt le faire à l’abris des regards. Choisissez de la raccompagner au métro par exemple et sur le chemin lorsque vous la tenez par le bras par exemple, lancez-vous ! Il est extrêmement important de l’embrasser dès le premier-rendez-vous car vous n’aurez peut-être plus l’occasion de le faire et elle risque de vous en vouloir de ne pas avoir su saisir cette opportunité et cela vous fera perdre des points. Et si elle tourne la tête ? C’est qu’elle n’est peut être pas intéressée et dans ce cas là saluez là mais ne laissez pas un blanc ou un malaise s’installer. Passez à la suite ! De toute façon vous le sentirez assez bien en vous approchant d’elle, soyez attentif aux mouvements de son menton ou de sa tête. Vous verrez si elle vous attends ou si elle commence légèrement à reculer.

Lors d’un premier-rendez-vous il est important de ne pas se projeter, ne pas perler de la suite. L’idée c’est de créer une tension, lui donner envie de vous revoir, pas de dévoiler toutes vos cartes. Avouez vous avez horreur du spoil ? En séduction c’est pareil 😉

No Comments

Post A Comment