Comment trouver le costume parfait?

 

La rentrée vient d’avoir lieu, certains d’entre vous reprennent le chemin du bureau, d’autres se lancent dans une série d’entretiens d’embauche afin d’entrer dans la vie active, ou de donner un nouveau souffle à la leur.

Dans ces cas de figures, le costume sera l’élément incontournable de tenue vestimentaire, et dans cet article, je vais vous livrer une check-list à suivre pour vérifier si le costume que vous vous apprêtez d’acheter sera bien à votre taille, car la coupe sera l’un des éléments clés de votre choix.

 

Le Col :

Le col du costume doit parfaitement épouser le vôtre et ne laisser dépasser que 2cm de col de chemise.

 

Les épaules :

Là, on va rentrer un tout petit peu plus dans le détail car c’est généralement à cet endroit que ça pêche :

La ligne d’épaule suivant vos trapèzes doit être parfaitement lisse.

L’emmanchure (la couture qui relie la manche a la poitrine du costume) doit être placée pile sur votre os.

 

Le boutonnage :

Un très léger pli au niveau du bouton actif doit se former une fois le costume boutonné (le pli ne doit absolument pas être exagéré).

 

Le haut du pantalon :

Le tissu doit épouser la forme de vos fesses, sans faire de plis (trop serré) ou être trop bouffant (trop grand).

 

Les manches :

La manche doit parfaitement suivre votre bras et ne pas vriller.

La manche doit « finir » votre bras, en laissant apparaître 1cm à 2cm du poignet de votre chemise (pensez donc a prendre une chemise a manches longues pour faire vos essayages – rappel : les chemises à manches courtes sont interdites sous peine de chasse à l’homme).

 

La longueur de veste :

Le bas de la veste doit tomber au milieu de votre main, lorsque vous aurez les bras tendus long du corps main ouverte.

 

Le bas de pantalon :

Dans un contexte formel, doit faire une légère cassure en arrivant sur le haut de votre chaussure. Vous pouvez les porter plus court dans un style plus type « Italien », mais jamais plus long en tout cas.

 

La matière :

Idéalement du 100% matière naturelle, en général une laine « super’s » d’un drapier de renom (super’s 100 à super’s 130, pas besoin d’aller au-delà). Rappelez-vous qu’un bon costume doit avoir deux étiquettes à l’intérieur : l’une pour le drapier, l’autre pour le tailleur.

 

Dernier point: la construction de la veste (pour les plus puristes d’entre vous )

Il existe 3 types de construction de veste, qui servent à lier la doublure intérieure au tissu extérieur sur le devant de la veste pour lui donner un tombé et un drapage impeccable sur vous : le thermocollage, le semi-entoilage, et l’entoilage complet. Idéalement, jetez votre dévolu sur une veste semi-entoilée voir avec un entoilage total si votre budget vous le permet.

Pour rappel, voici les 5 points à garder en tête lors de vos essayages :

  • Gardez à l’esprit que votre regard doit aller de haut en bas, afin d’éviter d’oublier un point important lors de votre essayage
  • Un costume vous va quand aucun pli ou aucune vague ne se forme sur vous : le plis signifie toujours un mauvais fitting en prêt à porter (ce qui n’est pas forcément vrai dans le monde de la mesure).
  • Les vendeurs sont certes là pour vous conseiller, mais sont surtout là pour vous vendre un produit : fiez-vous principalement a vos yeux, et non aux leurs.
  • Il y a tellement de marques présentes sur le marché qu’à moins d’être particulièrement difforme, il n’y a aucune chance que vous ne trouviez pas une coupe de costume qui vous ira comme un gant ! Ne vous emballez pas à prendre l’un des costumes de la première boutique dont vous franchirez le seuil mais prenez la peine de faire des essais, sans acheter.
  • Trouver un costume qui vous va bien en prêt a porter est important: il est toujours possible de faire des retouches, mais les additionner va faire salement grimper l’addition: 15€ pour un ourlet, 10€/15€ pour reprendre les manches, 50€ pour fuseler les jambes, 75€ minimum pour un cintrage de veste…

 

Bonus: si vous hésitez sur la couleur de votre premier costume, optez pour un bleu marine ou un gris moyen: ces deux couleurs sont la base d’une garde robe formelle (les costumes noirs sont a proscrire sauf dans deux cas: les soirées “black tie” c’est-à-dire smoking, et les enterrements – mais on ne vous en voudra pas si vous y allez en costume gris).

 

Pour conclure sur une anecdote, je me rappelle même avoir une fois avoir passé un entretien d’embauche où la RH m’a annoncé à la fin « je voulais juste vérifier si votre ramage se rapportait à votre plumage pour être sûre que vous soyez le candidat qu’il nous faut ». La première impression compte beaucoup, et c’est votre costume qui va la laisser, pas vous !

 

Crédits (par ordre d’apparition): Cesare Attolini/Real Men Style/Redingote.fr/Vestiaire du Renard.

Pas de commentaires

Poster un commentaire