Sobre en soirée, plus séduisant ?

Légitimité

 

Quasiment tout le monde boit en soirée (on ne parle pas d’eau de source, on parle d’alcool biensûr). A tel point que ça vous parait peut-être inconfortable de ne pas boire, vous avez peut-être l’impression que vous seriez considéré comme bizare. Il y a effectivement une pression sociale pour la plupart des mecs à l’idée de ne pas boire en soirée.

Première solution pour les timides : Vous pouvez toujours prendre un verre de soft et prétendre que c’est de l’alcool

Deuxième solution pour les warriors : Comprendre que c’est l’une des raisons qui font que ne pas boire va te rendre plus solide et indépendant. En effet cela te force à imposer ta propre réalité et ne pas être déstabilisé par la pression de celle des autres. Vous apprenez à gérer cette pression et devenez instantanément plus séduisant dès lors que vous y parvenez. C’est exactement comme ce que les américains appellent du PeaCocking : Si tu l’assumes pas, ça t’enfonces et tu peux définitivement passer pour bizarre, mais si tu l’assumes, ça prouve instantanément ta valeur sexuelle. Au final, c’est comme un leste à la salle de sport, tu fais tes pompes avec un leste, et en conséquence tu travailles beaucoup plus en profondeur.

 

Tu progresses beaucoup plus quand tu es sobre

 

Déjà pour la raison citée précédemment, l’effet de leste. Quand tu es sobre, il y a déjà un peu cet effet amplificateur de pression (PeaCocking) cité précédemment, mais en plus tu ressens beaucoup plus fort (en réalité de façon normale, contrairement à toutes les autres personnes bourrées) tous les autres types de pression. En fait tu es simplement beaucoup plus conscient des retours sociaux que les gens te font, et entre autre les negatifs (ce que bloque l’acool). Et par conséquent tu vas être secoué beaucoup plus fort. Tu apprends à encaisser des décharges plus fortes, et c’est exactement ce que les filles regardent quand elles te testent, elles t’envoient des décharges et regardent si tu es déstabilisé ou non.

 

Être dans le délir

 

“Si je bois pas je ne serai pas dans le délir !” J’entends déjà. Faux, archi faux. Tous mecs bons que je connais sont bien plus dans le délir sobres que n’importe quel mec bourré. C’est justement une des puissances d’apprentissage des soirées sobre : Tu apprends à être hyper amusé (comme toutes les personnes bourrées) sans aide extérieure. Ta seule arme c’est ton cerveau, ta créativité, et ta capacité à te sentir bien naturellement, à t’amuser par toi même. Cela va sans dire que c’est une compétence en or pour absolument toutes les autres facettes de votre vie. C’est comme un super pouvoir, vous apprenez littéralement à vous sentir bien et à vous faire marrer vous même, au même niveau si ce n’est plus que des gens bourrés, mais à votre état initial. Vous imaginez l’impacte que ça a pour la vie de tous les jours, même en dehors de la boîte de nuit ?

 

Tu n’intègres pas les succès quand tu es bourré

 

Plus tu prends l’habitude de faire tes rencontres bourré, plus tu en deviens dépendant. Car tous les succès que tu auras en étant bourré, tu les mettras inconsciemment sur le compte de l’alcool, tu te dirais “Oui mais si je n’étais pas bourré j’aurais pas pu le faire, ça ne serait pas arrivé”. Tu ne transporteras qu’une partie infime de ces succès dans ta vie de tous les jours si tu les obtiens sous l’effet de l’acool. C’est comme mettre ton succès dans un filtre et n’en récupérer que quelques goûtes, c’est dommage.

 

Conclusion long terme : Calibration

 

Au final, sur le long terme, tu auras acquis la capacité à t’amuser et te sentir bien naturellement, par toi-même, dans des environnements à forte pressions, tout en étant calibré. La calibration, c’est la capacité à comprendre ce que la personne en face de toi est en train de penser et de t’y adapter. Par exemple, un mec qui débarque de nulle part et se met à te coller et à te parler à 2 cm du visage, n’est absolument pas calibré.

Au final tu ne pourras pas être charismatique sans avoir ces deux éléments en même temps : Calibration + Solidité. Le mec sobre n’a en général que la calibration sans la solidité, et le mec bourré n’a que la solidité (et encore) sans la calibration. Sans parler du fait que tu pourras être bien plus percutant et efficace si tu es en pleine possession de tes moyens.

Bon, on prend un shot ?

2 Commentaires
  • Vince
    Posté à 09:40h, 04 novembre Répondre

    Article très interressant ! Ça donne envie de se passer de l’alcool notamment pour de donner de la confiance en soi!

    Ps : je crois qu’on écrit «  Délire » 😉

  • HenrylaFond
    Posté à 21:18h, 04 novembre Répondre

    Super article, c’est pour moi ma deuxième soirée sans alcool. Résultat ? Une énergie à bloc, interaction fun avec au moins 30 personnes et prise de numéro + Kiss. Que demande le peuple ? Tu es plus lucide et tu peux même jouer sur le niveau d’alcool de la nana en face de toi pour la taquiner. Je suis bien plus détaché de tout ce qui ce passe pendant la soirée et mon porte monnaie fait la fête !

    Aller, bises j’ai un périer-menthe qui m’attend.

Poster un commentaire