Comment avoir plus de match sur Tinder ?

Voilà une question qui revient souvent quand il est question de Tinder ou tout autre application de rencontres, car même si le concept diffère légèrement (notamment Happn et Bumble) toutes proposent la photo comme critère de sélection n°1.

Un discours qui revient souvent serait que seuls les hommes beaux peuvent avoir du succès et obtenir des rendez-vous sur ces applications, ce qui est une croyance aussi limitante que « seuls les beaux peuvent séduire ».

Un moche peut devenir beau

Faites l’expérience et créez un profil féminin sur Tinder pour évaluer la concurrence et swipez une centaine de profils. Vous constaterez la chose suivante: on y observe la même répartition que dans la vie à savoir que les personnes dont la laideur est repoussante sont rares et les personnes assez belles pour jouer dans un film romantique hollywoodien sont extrêmement rares. 95% des profils masculins sont moyens: ni très beau, ni très laid. Même chose pour les profils féminins.

Dans cette grande masse le tri sur le seul critère de la beauté est forcément erroné. Un homme qui semble être plutôt beau mais qui fait dans le même temps la démonstration de goûts de chiottes aura un potentiel moindre qu’un homme moins beau de visage mais qui montre qu’il a une vie intéressante et le sens de l’humour.
Il y a aussi ce que l’on montre ou ce que l’on cache. Prenons deux  jumeaux avec une beauté moyenne. Celui qui sait se présenter sous un meilleur profil et cadrer une photo aura plus de succès que celui qui n’a pas ces compétences.
Et il y a bien-sûr la capacité de chacun à s’optimiser. Un homme laid un peu malin saura amoindrir la disgrâce en portant une grosse barbe et avec un style impeccable, tandis ce qu’un homme au visage symétrique s’enlaidira en entretenant une calvitie ou en portant des vêtements qui ne sont pas bien coupés. Un moche peut devenir beau, du moins faire oublier qu’il est moche tout en détournant l’attention sur d’autres points positifs.

Aussi plutôt que de parler de beauté je préfère parler de potentiel pour un profil. L’idée étant de retenir l’attention. Les critères sont nombreux:

La beauté physique
La santé
L’hygiène (je pense notamment aux dents qui sont très importantes, un homme qui a de belles dents et qui les montre gagne automatiquement des points)
Le bon goût
Le style
L’humour
La culture
La richesse financière (qu’il est très facile de suggérer)
La passion (tout aussi facile)
L’intelligence (un peu moins facile à suggérer)
L’entourage
L’importance sociale (ou pouvoir)
La confiance en soi

On parle souvent de la taille chez les hommes, mais vous comprendrez qu’un homme d’1m90 avec une mauvaise hygiène et un manque d’intelligence va avoir nettement moins de succès qu’un homme d’1m70 qui remplirait tous ces critères. Et si cet homme d’1m70 cache cette information, le grand n’a plus aucune chance face à lui.

Les hommes ont donc une marge de manoeuvre immense pour s’améliorer et améliorer leurs profils, c’est juste qu’ils ne savent pas quoi changer et comment. Ces 8 dernières années j’ai travaillé avec des hommes sur le terrain pour les aider à provoquer des rencontres, les hommes qui avaient le moins de succès étaient aussi ceux qui avaient le moins de recul et de feed-back sur l’image qu’ils renvoyaient. Sur le terrain numérique le gap est encore plus flagrant car les femmes maîtrisent généralement mieux leur image que les hommes.

Les femmes seraient plus exigeantes ?

De nombreuses études ont été faites sur les applications de rencontre pour évaluer les comportements des hommes et des femmes, des statistiques différentes arrivent aux mêmes conclusions que l’on va étudier ici avec une étude sur les utilisateurs de OkCupid:

Attractivité des profils féminins

L’attractivité des profils féminins suit une distribution « naturelle » avec une courbe en cloche et plus on va vers des profils attirants, plus les hommes vont se bouger et écrire. Etrangement, il y a un décrochage dans cette tendance sur les femmes les plus belles qui a (je pense) trois causes 1) c’est surement un profil fake 2) il n’y a aucune chance que je puisse sortir avec elle 3) elle doit recevoir trop de messages mes chances sont de zéro.

Attractivité des profils masculins

Les femmes notent plus sévèrement par rapport aux hommes. L’attractivité ne suit pas une distribution naturelle mais tend vers le médiocre. Selon mes observations il y a un biais qui provoque cela: les femmes ont pris soin de choisir les meilleures photos pour faire leur profil, et elles évaluent un profil masculin en supposant le même effort. Or, rare sont les hommes qui font ce travail, ils ont tendance à prendre moins de photos d’eux et les photos qu’ils choisissent sont celles qu’ils ont sous la main et qui souvent ne les montrent pas sous leur meilleur jour.

Le comportement des femmes est plus logique dans le sens ou les deux courbes se ressemblent davantage, on peut toutefois noter l’effet « boost » de l’attractivité qui se matérialise dans le décalage entre les deux courbes.

Les femmes font un usage différent de celui des hommes, elles vont « jouer dans leur ligue » ce qui fait que la population masculine dans son ensemble va recevoir de l’attention des femmes là où toute la population masculine dirige ses efforts vers le 1/3 des femmes les plus attirantes. Dans un sens ce sont les femmes qui sont moins exigeantes sur le terrain des applications de rencontre, un homme peu attirant a beaucoup plus de chance de trouver une partenaire qu’une femme laide. D’autres analyses avec plus de paramètres pris en compte viennent étayer ces résultats. Indépendamment de leur âge, les hommes sont attirés par les femmes plus jeunes (moins de 25 ans). Les femmes elles, sont attirés par les hommes d’un âge à peu près équivalent au leur.

Que faut-il en conclure:

Les femmes ont un comportement que je qualifierais de plus raisonné avec les applications de rencontres: elles vont diriger leurs attention vers les hommes qu’elles perçoivent comme leur correspondant tandis que les hommes adoptent un comportement qui sera forcément déceptif pour la majorité puisqu’ils se dirigent tous vers la même minorité de femmes.

Cette étude concerne OkCupid qui n’a pas la problématique de validation du match ce qui permet à tout le monde d’écrire à une personne mais c’est intéressant car cette contrainte en moins permet de mieux comprendre les comportements des deux sexes.

La contrainte du match est toutefois intéressante pour les hommes, elle permet d’éviter de s’investir en écrivant à une femme qui ne vous aurait pas validé.

Ce que j’ai remarqué sur Tinder

On tend à avoir une vision des applications de rencontre où les hommes feraient tous les efforts et finissent déçus, ou humiliés, mais j’ai remarqué en créant plusieurs profils très différents sur Tinder d’abord féminin puis masculins qu’il en était tout à fait autrement.

– Les hommes ne font pas beaucoup d’efforts: la majorité d’entre eux réalisent un profil en quelques minutes seulement, d’ailleurs beaucoup utilisent des phrases trouvées sur internet pour remplir leur description (note: les femmes voient toutes les mêmes) et moins de 10% font des approches personnalisées.

– Les femmes sont actives, mais sur les profils qu’elles ont sélectionné (je vous renvoi au constat précédent). Mon premier profil était très moyen et l’usage que j’ai fait de l’application a fait descendre mon score dans l’algorithme et a freiné mes résultats. Après différents ajustements je me suis retrouvé avec un profil beaucoup plus attractif qui enchainait des Super-like et/ou des premières approches de la part des femmes avec qui j’avais eu un match.

Certes, les applications de rencontre sont un territoire hautement concurrentiels pour les hommes. On peut le voir comme une boite de nuit où environ 100.000 hommes chercheraient activement à avoir l’attention de 20.000 femmes. Mais 90% de ces hommes se comportent de la même manière (pour filer la métaphore, 90.000 de ces mecs sont bourrés) il est donc aisé de sortir du lot. Suite à mon immersion de 3 mois sur les applications de rencontre, et Tinder en particulier j’ai développé une formation dans laquelle je partage tout ce que j’ai observé et appris, et croyez-moi, c’est loin d’être intuitif.

➡️Clique pour accéder à la formation⬅️

Bon swipe ✌🏻😙

Pas de commentaires

Poster un commentaire