Aborder une fille qui répond “Je suis pressée”, comment réagir ?

Pilote automatique

Il faut déjà avoir conscience que pour une fille qui se fait aborder dans la rue, certaines réponses deviennent automatiques. Un peu comme placer un pied devant l’autre sans se poser la question, répondre “Je suis pressée” aux sollicitations devient vite une habitude, voire plus. Effectivement certaines filles peuvent même répondre qu’elles sont pressées alors qu’elles sont intéressées, simplement par automatisme. C’est pour cela qu’il est important de savoir persister dans cette situation : il s’agit peut-être d’une réponse automatique. Ou peut-être pas. A vous de savoir analyser la situation correctement. Si vous choisissez de persister, voici comment faire :

Contrainte de temps

A ce moment là, vous devez lui faire comprendre que vous ne comptez pas lui parler 20 ans. Le meilleur moyen de le faire est de lui expliquer que vous aussi vous êtes pressé, en en profitant pour mentionner ce que vous avez à faire, afin de créer le plus facilement possible de la conversation. “Haha la galère, moi aussi je suis en plein rush pour aller chercher un colis là”. Si elle est intéressée elle pourra rapidement rebondir dessus. Il s’agit ici de faciliter le plus possible son investissement dans la conversation.

Interpretation

Considérez cette réponse comme une simple information qu’elle vous fournie. Tout est question d’interprétation ici. A défaut de connaître la vérité, interprétez cette réponse comme une tentative de sa part de vous tendre une perche pour la discussion :

– Je suis pressée désolé

– Ah tu vas à un cours de danse ? Je suis sûr que tu fais ce genre de truc vu ton énergie

– Haha mais nan je dois rejoindre une amie

– Haha moi je suis en plein rush pour aller chercher un Colis là faut que je bouge aussi. Mais t’es donc ce genre de personne toujours en retard, tu la connais depuis combien de temps cette amie ?

– Haha à vrai dire c’est juste une collègue de travail

– Ah bon bah t’as le droit alors, attend quelque chose me dit que tu fais du droit

– Et non loupé, je suis architecte ! Et toi ?

– Là je monte un truc dans la déco, je suis dans la période en mode film d’action où tout va à 100 à l’heure

– Ah trop bien c’est pour ça le colis ?

Et hop la discussion commence comme si de rien n’était. Il suffira juste de conclure suffisamment vite.

Pas de commentaires

Poster un commentaire