Taquiner pour mieux séduire ?

Voici une réponse à l’un des membres du club « Les bicheurs ». Sa problématique était d’être plus challengeant, en s’entrainant à utiliser ce qu’on appelle dans le jargon de la séduction à l’américaine : des negs.
Un neg est une phrase, attitude, remarque, peu importe, ayant pour but de faire douter la fille de sa valeur. Cependant, c’est un des outils les plus casse-gueule et mal utilisés en séduction.

Le Neg, une technique à double tranchant

Le neg est une très mauvaise approche pour être challengeant. Le neg est toujours mal compris. Un neg c’est pas pour challenger la fille, c’est pour faire une rupture de pattern, ainsi que quelques autres trucs qui de toutes façon seront complètement bizarres et incohérents si faits par un mec qui n’est pas déjà attirant naturellement sans technique. Il faut bien faire la différence entre neg et taquinerie. Un neg c’est vraiment pour que la fille doute de sa valeur. Une taquinerie c’est pour JOUER avec la fille. Une taquinerie c’est comme un neg mais dont il est évident que ce n’est pas sérieux et que c’est dit dans le but de jouer avec l’autre (l’autre va devoir faire preuve d’habilité réthorique pour renvoyer la balle), et c’est complètement différent d’un véritable neg comme beaucoup de mecs le font à tort

La bonne façon d’être challengeant c’est en établissant un cadre d’interaction dans lequel tu es en position de recruteur. Challenger une fille est aussi quelque chose de mal compris. Challenger une fille en faisant preuve de répartie et en ayant un échange mouvementé n’est pas ce dont il est question. Challenger comme ça va uniquement faire 2 choses : Générer des émotions interessantes dans l’interaction, et établir un certain niveau de valeur (l’habilité verbale est un signal honnête de valeur). Et effectivement ça va aider à établir le cadre de recruteur (pour toi) si tu la taquines afin d’évaluer son habilité réthorique à elle, mais le lien de cause à effet n’est pas direct, c’est juste un outil intéressant, mais ce n’est pas ça qui induit que tu es challengeant en tant qu’homme, c’est juste un outil parmi d’autres; Certains hommes sont EXTREMEMENT bons pour taquiner (challenger dans ce sens là) mais qui pourtant ne sont pas challengeants en tant qu’homme. Un homme challengeant c’est un mec envers qui elle va devoir un peu en chier pour l’avoir, et encore une fois tu ne fais pas ça avec des negs, tu fais ça par le cadre de l’interaction, c’est à dire qui est dans quelle position. La position challengeante c’est : toi en position de recruteur, et elle qui se fait évaluer pour potentiellement être recrutée (en tant que femme dans ta vie).

Es-tu trop gentil pour être challengeant ?

En gros selon moi tu mélanges deux choses. Tu mélanges être trop gentil et ne pas être challengeant. Tu dis que ce n’est pas ton éducation, que tu as été éduqué à être très gentil etc… Mais ça ça n’a pas de lien direct avec le fait de ne pas être challengeant. Tu es sûrement illusionné par le fait que ta neediness, le fait d’être en demande (d’après ce que je suppose) amplifie ton envie d’être gentil, et du coup tu te concentres sur le symptôme (Quand tu es en demande tu es encore plus gentil) en le confondant avec le véritable problème (que tu es en demande).

Mais à un certain niveau et pour certains mecs, le conseil que nous donnerons sera « Sois-gentil ». Lors de mon dernier coaching en soirée c’est le conseil que j’ai donné : Soyez gentil les mecs. Car justement ils étaient en train de balancer des negs qui n’avaient aucun sens, ce que je soupçonne que tu t’apprêtes à faire. Un bon séducteur est très gentil avec les filles qu’il aborde. Donc le problème ne vient pas de là, le problème vient du cadre, du contexte : Pourquoi est-ce que tu es gentil ? Est-ce que c’est parce que tu la vois comme une alliée avec qui tu construis une vibe positive, ou est-ce que c’est parce que selon ton conditionnement tu utilises ta gentillesse comme outil par défaut pour obtenir sa validation ? Elle est là la question, c’est le cadre qui compte. Et c’est exactement pareil pour les taquineries, si tu taquines en provenant d’un état d’esprit en demande, ça va continuer de véhiculer un cadre dans lequel tu n’es pas challengeant, et ça peu importe à quel point tu la challenges verbalement, elle va jouer le jeux mais dans le fond elle sait que c’est toi qui es en demande et que c’est elle qui recrute.

Maintenant effectivement traiter le symptôme peut t’aider à remonter le fil et aller corriger l’origine du problème. Donc dans ce sens là ça peut carrément t’aider de travailler sur le fait de ne pas être trop gentil, d’être plus égoïste etc… Mais comprends bien que le problème n’est pas le fait d’être gentil, c’est la raison pour laquelle tu l’es.

Grossièrement tu vas faire un cycle, tu vas travailler sur le fait d’être beaucoup moins gentil afin de remonter la piste et venir corriger petit à petit ton problème d’être en demande, et ensuite au fur et à mesure que ça se corrige tu vas pouvoir redevenir gentil mais depuis le bon cadre. Cadre que tu vas aussi travailler car c’est ça dont il est question comme je l’ai dit, c’est le cadre qui va déterminer si tu es challengeant ou non, c’est pas des vieux negs appris sur un site et qui seront totalement non calibrés et vont faire fuir toutes les filles.

Le bon état d’esprit pour taquiner

Sinon pour l’état d’esprit taquin, ta perception d’elle est super importante. Il faut que tu la vois comme une petite fille, comme une petite cousine ou petite soeur que tu trouves un peu idiote par moment, bien que ça en reste attendrissant. En gros quand tu la taquines considère-la comme une enfant. Tu imposes une interprétation de ses actions qui est non seulement drôle, mais dont elle va en plus de ça vouloir se débarrasser (on a pas envie d’être infantilisé). Le gros conseil que je veux donner c’est que quand tu taquines il ne faut surtout pas que ce soit méchant. Le but ce n’est PAS de la blesser. Le but est de JOUER avec elle. C’est comme faire un jeux de mot, mais avec le contexte et le rôle dans lequel elle est. Tu lances le jeux en l’enfermant dans le rôle déplaisant, et sa partie du jeux c’est de sortir de ce rôle. Elle va d’ailleurs surement le faire en te mettant toi dans un autre rôle désagréable, et toi tu vas donc sortir de ce rôle à ton tour, peut-être encore une fois en jouant avec elle comme ça et en théorie ça peut durer indéfiniment (dans la pratique ça dur pas très longtemps).

No Comments

Post A Comment